IL Y A 70 ANS : La Nueve, los olvidados de la victoria.

samedi 7 juin 2014
par  mrap40
popularité : 9%

IL Y A 70 ans : La NUEVE, les oubliés de l’histoire

Moments émouvants que ceux qui nous ont fait revivre le débarquement et les semaines qui ont suivi.

Le sacrifice de tant de jeunes vies en juin 44 méritait cet hommage .

Cependant lorsque nous avons vu les images de la division Leclerc et de la libération de Paris en Août 44, une certaine amertume nous a saisi...

Si peu..si peu. pour la Nueve qui pénétra dans Paris la première. mais reste toujours victime de la "francisation" de la libération de Paris.

La Nueve poursuivi ensuite son combat pour libérer l’Alsace et la Lorraine, lutta en Allemagne. et 16 de ses soldats ont pénétré les premiers- dans le nid d’aigle d’Hitler, à Berchtesgaden.

La 9e compagnie du régiment de marche du Tchad surnommée "la Nueve" était essentiellement constituée de républicains espagnols.

Le MRAP des Landes entend rectifier cet oubli de l’histoire.
Nous vous invitons à visionner ces vidéos :

La Nueve c’était eux

Lire aussi ces excellents documents
http://www.rfi.fr/culture/20110912-nueve-liberation-espagnols-paris-1944/

http://www.24-aout-1944.org/?Des-rebelles-en-avant-garde

Nous conseillons à nos lecteurs cette superbe bande dessinée de Paco Roca. "La Nueve", Elle retrace l’histoire de ces hommes depuis l’Espagne jusqu’à la libération de Paris.


Brèves

30 mai 2012 - Agression contre un lieu de culte chrétien

29 mai 2012 - MRAP DE DE STRASBOURG CONTRE LE RACISME

14 décembre 2010 - Petites phrases : différence de nature ou de degré ?

Les propos de Marine Le Pen indignent et ont fort légitimement entraîné les dépôts de plaintes de (...)

6 septembre 2010 - La France vue de la Roumanie

Voilà comment les Roms de Roumanie perçoivent la France.....
Le site de l’Alliance Civique des (...)

23 août 2010 - "Quand il y a en ça va ! c’est quand il y en a beaucoup suite qu’il y a des problèmes" suite .....

Hortefeux disait "« "Quand il y en a un ça va. C’est quand il y en a beaucoup qu’il y a des (...)