Philippe Labeyrie

lundi 15 octobre 2012
par  mrap40
popularité : 6%

Pour les militants antiracistes, Philippe Labeyrie restera un homme politique profondément attaché aux droits de l’homme.

Alors que Nelson Mandela était encore dans sa prison, Philippe Labeyrie faisait baptiser le tout nouveau foyer des jeunes travailleurs du nom du grand homme sud-Africain.

Il avait aussi reçu officiellement dans sa mairie la représentante de l’African National Congress, Dulcie September assassinée quelques mois plus tard et la photo de la dirigeante anti-apartheid était restée longtemps dans son bureau.

Plus récemment lors de son dernier mandat comme premier magistrat de la ville il avait apporté tout le concours de sa municipalité à une importante opération de parrainage des sans-papiers .

Sa porte était toujours ouverte lorsque nous venions le solliciter pour ceux qui, fuyant les drames du monde, cherchaient un havre de paix à Mont de Marsan.

La fédération des Landes du MRAP présente toutes ses condoléances à la famille de Philippe Labeyrie cruellement affectée par cette nouvelle tragédie.


parrainage des sans-papiers


Brèves

1er mars 2015 - 4,5 millions de blancs génocidaires dans la rue ?

Le 11 janvier 2015 les épouvantables crimes qui ont coûté la vie aux journalistes de Charlie Hebdo (...)

5 décembre 2012 - Mais qu’est-il arrivé à Alain Gresh, directeur-adjoint du monde diplomatique ?

Cet intellectuel qui traitait des grands problèmes du monde, prend subitement pour cible un (...)

6 décembre 2007 - Frantz Fanon

Je n’ai pas le droit, moi homme de couleur, de souhaiter la cristallisation chez le Blanc d’une (...)