11/09/07 Instrumentalisation de la mort de Guy Moquet

lundi 24 septembre 2007
par  mrap40
popularité : 7%

Communiqué du MRAP et de la LDH

Repose en paix, Guy Môquet

"Je vais mourir ! Ce que je vous demande, toi, en particulier ma petite maman, c’est d’être courageuse ».

Ces mots bouleversants d’un jeune Résistant qui allait disparaître sous les balles nazies font partie de notre mémoire collective.

La lecture de la lettre de Guy Môquet dans le vestiaire de l’équipe de France par Bernard Laporte, avant le match contre l’Argentine, est une indécence.

Les organisations soussignées, dans ce département qui aime son sport, tiennent à dénoncer l’instrumentalisation cynique d’un drame de l’histoire par l’entraîneur de l’équipe de France.

Va-t-on demain lire les lettres de ceux qui allaient partir en cendres à Auschwitz pour stimuler les sportifs ?

Les organisations soussignées n’ont pas à se prononcer sur les qualités sportives de Bernard Laporte, il appartiendra au monde du rugby de le faire, par contre nos organisations fédération tiennent à exprimer leur consternation de la banalisation du martyre dans le cadre de ce qui ne devrait être qu’une fête sportive. Une confusion des genres aussi scandaleuse, émanant d’un membre futur de l’équipe gouvernementale inquiète tous ceux qui sont attachés au devoir de mémoire.


Brèves

1er mars 2015 - 4,5 millions de blancs génocidaires dans la rue ?

Le 11 janvier 2015 les épouvantables crimes qui ont coûté la vie aux journalistes de Charlie Hebdo (...)

5 décembre 2012 - Mais qu’est-il arrivé à Alain Gresh, directeur-adjoint du monde diplomatique ?

Cet intellectuel qui traitait des grands problèmes du monde, prend subitement pour cible un (...)

6 décembre 2007 - Frantz Fanon

Je n’ai pas le droit, moi homme de couleur, de souhaiter la cristallisation chez le Blanc d’une (...)