Front National : sous la dédiabolisation, les mêmes haînes rancies.

jeudi 9 février 2017
par  mrap40
popularité : 3%

Le MRAP40 vous invite ci-dessous à un petit parcours régional du WEB frontiste.

La direction du FN a beau investir dans le maquillage de la dédiabolisation, les vieilles rides de la haine raciste sont toujours là, ainsi sur le compte facebook des "sympathisants rassemblement bleu marine Pays Basque" .

Les "sympathisants rassemblement bleu marine Pays Basque" c’est ce marigot d’extrême-droite qui, aux côtés de ses comparses landais entendait manifester à Mont-de-Marsan contre les migrants accueillis dans les Landes.

Ces groupies de Marine Le Pen sont très représentatifs de la duplicité du Front National.

Comment "dédiaboliser" sans rompre avec les groupuscules néo-fascistes !

Il ne faut pas aller bien loin sur la page facebook des sympathisants FN pour trouver bon nombre de "posts" où les "bleu marine" "partagent" les publications du marigot néo-fasciste ou néo-nazi régional et national.

Simple exemple tout récent : le 7 février 2017 à propos du viol de Théo par des policiers, les sympathisants basques de MLP félicitent les "identitaires" (formation d’extrême-droite néo fasciste) qui qualifient le jeune Théo de "petite racaille" et à ce titre excusent son viol.. (copier-coller depuis la page des sympathisants FN

Il est vrai que la grande prêtresse bleu marine avait elle-même refusé de condamner le viol de Théo. " Mon principe, c’est d’abord je soutiens les forces de police MLP le 7/02/2016".

Rappelons à cet effet, que le président du groupuscule fasciste "les identitaires" mis à l’honneur par les sympathisants FN pays basque , avait déclaré lors de la convention de son mouvement en 2012 "Non, nous ne croyons pas en l’égalité, en la parité, en la fraternité, en la liberté. Nous croyons en la justice qui reconnaît les hiérarchies naturelles".

A l’’évidence les sympathisants Bleu Marine Pays Basque ont quelques tendresses pour l’idéologie inégalitaire des "identitaires" eux-même largement influencés par les grands maîtres du genre, Mussolini ou la phalange espagnole"

Les sympathisants FN Pays Basque et les néo-nazis

Mais les gars de la Marine le Pen Pays Basque lorgnent aussi vers les néo-nazis et antisémites du « Parti Nationaliste Français 64 » dont ils diffusent les spots publicitaires sur leur page facebook. (comme en atteste la copie d’écran ci-jointe). .

Ce groupuscule PNF64 sur sa page facebook affirme vouloir s’adresser aussi aux départements 65 et 40.
Dans le 65 les affinités PNF-FN devraient s’établir sans difficultés car le FN65, en publiant la liste des logements occupés par les migrants, s’inspirait déjà des méthodes des grands aînés qui peignaient des étoiles sur les portes des juifs.
Dans les Landes le MRAP40 sera tout particulièrement vigilant pour que ce marigot d’extrême-droite ne reproduise pas ce qu’il fait dans les départements voisins.

Comme on peut le voir ci-dessus, le 11 septembre 2016, les amis du FN Pays Basque diffusaient les spots d’invitation du groupuscule néo-nazi, et couvaient ainsi d’une affection quasi paternelle, la toute nouvelle section locale des nazillons PNF64 crée à Pau le 25 septembre suivant.

Il n’est pas neutre de porter ainsi le PNF64 sur les fonds baptismaux !.
Pour mémoire, ce groupuscule nostalgique de la France de Pétain promotionné par les sympathisants Bleu Marine Pays Basque, a été fondé en 1983 avec des anciens Waffen SS de la division Charlemagne.

Pour ne pas rompre avec la tradition, son congrès de refondation en 2015, donnait la parole aux néo-nazi grecs d’Aube Dorée et aux résidus des phalangistes espagnols.

Le site national du PNF vente aussi les mérites du nazi Antonescu responsable de l’extermination de plus de 200 000 juifs et Roms en Roumanie.

Le leader du PNF64 de Pau, un certain Jean-Baptiste Nation propose quant à lui sur sa page facebook personnelle : "le peloton d’exécution pour les juifs, les musulmans, les francs-maçons ...etc..etc. " ;

Ce néo-nazisme affiché ne gène absolument pas les "Sympathisants bleu Marine Pays Basque" quand ils diffusent les cartons d’invitation virtuels des Néo-Nazis palois.

Les sympathisants FN Pays Basque et celui qui fête la mort des juifs

Mais les emplettes idéologiques des "sympathisants bleu marine pays basque" dans les bas fonds des sites fascistes et néo-nazis ne se limitent pas au PNF64, ils "partagent" aussi goulûment les contenus d’une autre page facebook ,celle d’un certain Boris Le Lay.

Qui est Boris Le Lay ? C’est un néo-nazi breton grand pourvoyeur de textes racistes et antisémites qui lui ont valu une peine de prison à laquelle il a échappé en se réfugiant au Japon. (voir le télégramme de Brest).

Pour mémoire, après le décès de notre cher ami Serge Golberg, président du MRAP de Saintes, happé par un train, Boris le Lay avait écrit : "« Un juif du MRAP écrasé par un train : c’est la fête.. marcher dedans, ça porte bonheur !... champagne » ".
’voir l’article d’alors sur le site du MRAP National

Voilà donc où les "sympathisants rassemblement bleu marine pays basque" puisent leurs sources quand ils pérégrinent sur le web.

Décidement sous le costume costard cravate des "dédiabolisés" le cordon ombilical qui rattache le Front National de 2016 aux "diaboliques" du passé, n’est pas encore rompu.


Brèves

7 novembre 2014 - Willy Sagnol aurait du faire de l’athlétisme

Cela lui aurait permis de méditer sur cette réponse de Christophe Lemaître à ceux voyaient en lui (...)

27 novembre 2013 - Des rappeurs réactionnaires

Quand des rappeurs font le jeu du FN
La fédération des Landes a pris connaissance avec (...)

6 janvier 2009 - ANTISEMITISME : Synagogue de Toulouse : acte antisémite

le MRAP des landes apporte sa solidarité aux juifs de Toulouse victimes d’une attaque contre leur (...)